Zoom sur...

Interview Éric et Mattis Berne

Bonjour Éric, bonjour Mattis
Peux-tu te présenter rapidement ?  

Éric : Bonjour, je suis Éric Berne, j’ai 48 ans, je travaille dans l’informatique, j’habite à Caluire. Je n’ai pas fait une grande carrière de footballeur, j’ai joué à l’ASPTT Saint-Priest. Je n’étais pas fantastique donc j’ai préféré me tourner vers le métier d’entraîneur.
Mattis : Je suis Mattis Berne, j’ai 20 ans, étudiant en STAPS. Je suis au club depuis mes 5 ans, j’ai joué à Caluire à partir de U6 jusqu’à U15. Après, j’ai un peu vadrouillé, notamment au Cascol et au FC Lyon. J’ai pu jouer gardien de but et à différents postes sur le terrain. J’entraîne depuis cette année.

Qu’est ce qui t’a donné envie d’entraîner ?   

Éric : Quand Mattis est arrivé en U6, j’ai voulu être un papa actif. C’était en 2007, j’accompagnais les équipes de Mattis, j’ai fait de l’arbitrage quand il était en U13. Après en 2013, ma fille s’est inscrite, c’était la seule fille donc c’était forcément plus compliqué pour elle. Parallèlement, le club avait besoin de coach sur la catégorie U9, j’ai commencé petit à petit pour aider et surtout accompagner ma fille. J’ai adoré faire ça la première année, j’ai naturellement continué et j’entraîne cette catégorie depuis 2013. C’est vraiment une catégorie qui me plaît. J’ai traversé toutes les épreuves du club. Je suis responsable de cette catégorie depuis 6 saisons je crois. Pour ma part, je trouve dommage qu’on n’ait plus de filles dans nos équipes.
Mattis : Cette année je devais effectuer un stage pour mes études en staps, j’ai rapidement pris goût au coaching. Je viens tout juste de passer les diplômes d’entraîneur, le CFF1 et le CFF2. Ça me plaît énormément, j’ai encadré le stage des petits il a peu, c’était super, les petits étaient ravis, on a passé un super moment. Je serais toujours présent l’année prochaine.

Qu’est-ce qui vous plait dans le rôle d’entraîneur ?

Éric : Avant toutes choses ce sont les relations avec les enfants, j’adore ça. Comme je suis responsable de catégorie, je dois aussi m’occuper des relations avec les parents. En U8, U9, il y a beaucoup de licenciés, j’ai plus de 70 enfants, donc beaucoup de parents à gérer. J’ai envie qu’ils se sentent bien, qu’ils s’amusent, qu’ils s’améliorent.
Dans cette catégorie, on est moins sur le côté performance. J’aime beaucoup la gestion du collectif aussi. J’aime beaucoup partir avec les enfants dans de gros tournois, dans la Loire de préférence.
Mattis : J’adore le contact avec les enfants évidemment, mais ce que j’apprécie aussi, c’est le côté performance, donner les moyens aux joueurs de s’améliorer. Je n’ai pas encore eu la chance de vivre une expérience de tournoi.

Avez-vous déjà entraîné le foot à 11 ?

Éric : Je n’ai jamais entraîné le foot à 11, et je pense que je resterai toujours sur le foot à 5. C’est ma catégorie préférée, les enfants à cet âge, c’est ce que je préfère. Ce sont des éponges, ils apprennent très vite.
Mattis : J’ai seulement entraîné le foot à 5, je commence peu à peu à aider Nabil sur les U17. L’année prochaine je serai avec Nabil sur les U17.

Des hobbies mis à part le football ? 

Éric : Je suis un grand fan de sport en général, notamment le cyclisme.
Mattis : Mis à part le football, qui me prend beaucoup de temps, j’aime faire de la pâtisserie.

Des équipes favorites ? 

Éric : Et bah malheureusement pour vous moi je suis un acharné de Saint-Etienne, on rate rarement un match.
Mattis : Alors là cela ne va pas vous faire plaisir, mais on est stéphanois, de père en fils. Mon club de cœur c’est Saint-Etienne, je suis tombé dans le chaudron quand j’étais petit. Après à l’international j’aime bien Barcelone mais sans plus.

Peux-tu nous raconter un souvenir qui t’a marqué au côté du CSC ?

Éric : Les bons souvenirs du Caluire SC, c’est quand on partait en tournoi dans le sud, c’était fin juin, on dormait là-bas. Des week-ends foot/camping, dans des cadres fabuleux, c’était génial.
Mattis : Un bon souvenir qui me vient en tête c’est quand j’étais en U13 label on jouait à haut niveau, les coachs étaient super. Je me spécialisais dans le gardien de but.
Aussi un très bon souvenir c’est quand j’étais en catégorie U8, U9 on avait joué en lever de rideaux, pour un Lyon Rennes, et une autre fois avant un derby. L’OL nous invitait à faire des levers de rideaux.

Un dernier mot à adresser à nos licenciés ?

Éric : Cette saison s’est parfaitement bien déroulée, les parents sont cool, il y a une bonne ambiance, les enfants ont fait énormément de progrès. On n’a pas pu se confronter à d’autres équipes, c’est dommage parce que cette année on a une superbe qualité de jeu, avec des joueurs qui sont à l’écoute. Et je pense qu’on aurait pu être bien classé dans les tournois qu’on aurait pu faire. Il faut continuer dans cette optique, pour faire remonter le club, et cela passe avec de belles performances dans les petites catégories.
J’en profite pour adresser un mot à José, le responsable U7 depuis très longtemps. Je trouve qu’on a une bonne stabilité entre ces deux catégories, cela permet de faire un très bon boulot sur les petits.
Mattis : Merci à tous, l’année s’est plutôt bien passée malgré toutes ces restrictions, on a eu peu de problèmes. L’année prochaine sera encore plus belle, avec les nouveaux terrains, tout pour faire du beau jeu et pour s’éclater.

Merci à vous !

Découvrez les "Zoom sur..." précédent