Zoom sur...

Interview Rodrigue KATTOU

Interview Rodrigue KATTOU, fidèle attaquant du club, meilleur buteur séniors.

Bonjour Rodrigue, peux-tu te présenter ?

« Je suis Rodrigue KATTOU, j’ai 37 ans, je suis responsable comptable dans la gestion locative, chez Habitat et Humanisme. Je suis l’attaquant des séniors 1. »

As-tu un surnom ?

Oui dans le foot mes coéquipiers me surnommaient Kattou Goal.

Parle nous brièvement de ta carrière footballistique ?

J’ai commencé le foot à 5 ans, à l’Olympique de Rillieux jusqu’à mes 17 ans. Je suis ensuite arrivé au Caluire SC en U18 et j’ai fini la saison avec l’équipe séniors, où on est monté en ligue. Après j’ai fais une année à Villefranche en ligue honneur. J’ai joué dans de nombreux clubs, à Limonest, Saint-Priest, Ain Sud et Trévoux.  Et je suis revenu au club depuis 5 ans.

Qu’est-ce que tu aimes dans le football ?

À la base c’était pour jouer avec les copains et se faire plaisir sur le terrain.  J’adore ce sport je n’arrive pas à arrêter. J’aime donner de la joie et faire du beau jeu.

Qu’est-ce que tu aimes dans ce rôle d’attaquant ?

Ce que j’apprécie c’est de finir les actions, finir le travail de mes coéquipiers. J’aime marquer pour faire gagner l’équipe.

Un souvenir au club qui t’a marqué  ?

Oui il y a une saison qui m’a marqué, c’était en 2006.. On fait une magnifique saison, beaucoup de victoires, on gagne la dernière journée décisive et on monte en DHR. La même année, on est allé jusqu’au 7e tours de Coupe de France.

As-tu un projet d’entraîner plus tard ?

Le foot me manquerait trop si j’arrêtai totalement. Alors oui plus tard j’aimerais bien entraîner, plutôt du foot à 11, soit les séniors, les U17, ou les U15.

D’autres passions en plus du football  ?

Oui le basket, je regarde beaucoup la NBA. Après je m’intéresse au sport en général.

Ton club préféré ?

Mon club de cœur, l’Olympique Lyonnais. Et je supporte le Real Madrid depuis toujours.

Ton joueur préféré ?

C’est le grand Ronaldo, le brésilien, R9.

Ton leitmotiv ?

Alors moi je reste toujours calme, toujours serein, quand je frappe les pénaltys ou je dois finir. Je reste calme et je relativise toujours et j’arrive à me remettre en question.

Merci beaucoup Rodrigue !

Découvrez les "Zoom sur..." précédent